mercredi 3 septembre 2008

Roland Dorgelès en force!

I found this bench on a parc in Paris. Somewhere on it is written "Roland Dorgelès en force" something almost 'untranslatable' or by some "Strong Roland Dorgelès". I wondered if the presumed young people who are the author of this know that Roland Dorgelès fought in WW1 and then was an anti-war writer with his novel Les croix de bois (The wooden crosses) French equivalent (If I can say so) of remarque's Im Westen Nichts Neues.
If you want to know more about him you can go here (in French).
J'ai trouvé ce banc dans un parc à Paris. Quelque part on peut y lire 'Roland Dorgelès en force'. Je me suis alors demandé si les supposés jeunes qui avait écrit cela connaissait le vrai Roland Dorgelès, l'écrivain pacifiste qui a combattu en 14 et qui est l'auteur des Croix de Bois. Pour en savoir plus sur lui, vous pouvez aller !
Znalazlam to lawko w parku w Paryskim. gdzies mozna przeczytac "Roland Dorgelès en force". Trudno do tlumaczenia, moze jakos Silny Roland Dorgelès. Zapytalam sie, czy na pewno mlodzi ludzie znaja prawdziwego Roland'a Dorgelès'a, pisarza ktory walczyl w pierwszej wojnie swiatowej, stal sie pacyfista napisal Les Croix de Bois (Drzewane krzyzy) zaraz po wojnie w 1919r.
Jesli chcie wiecej sie uczyc na ten temat, prosze pojjcie tu! (po francusku)

Libellés :

7 commentaires:

Blogger Webradio a dit...

"Les amoureux qui se bégottent sur les bancs publics..." disait Georges Brassens !

Nice shot !

3 septembre 2008 à 08:40  
Blogger mendogas a dit...

bonjour.
je suie portuguese et j;aime Paris aussi.
je connet bien pasque je mont tout la vacance chez ma familia.
pardon mon france me moi je parle pá beaucoup

am grand bijou et vive la france
que j;aime

3 septembre 2008 à 15:50  
Blogger babooshka a dit...

Intereseting post and thank you for the link. t is amazing wht you read written on park benches.

3 septembre 2008 à 18:18  
Blogger elsa a dit...

Merci pour vos commentaires chantants et enthousiastes! :)

3 septembre 2008 à 21:51  
Blogger ALAIN a dit...

Les noms des collèges sont souvent plus beaux que l'enseignement qu'on y dispense.
Pour Dorgelès

3 septembre 2008 à 22:28  
Blogger Sakiwi a dit...

People defacing benches is a problem all over the world, even here in New Zealand.

5 septembre 2008 à 23:28  
Blogger Dadu Jones a dit...

Les gens qui écrivent sur les bancs ne peuvent être foncièrement mauvais!

Ça n'empêche pas de s'asseoir et ça fait de la lecture si on a oublié son bouquin.

Marrante, en tous cas, cette curiosité sur Dorgelès. Marrante et bien chouette.

A quand le Fernand Braudel Crew Rulz?

7 septembre 2008 à 10:07  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil